Syndrome jambes sans repos : découvrez ce phénomène

Le syndrome de la jambe sans repos est bien connu de la médecine. Et si vous en souffrez, dans ce cas, il est absolument nécessaire de trouver une solution.

C’est vrai, le syndrome de la jambe sans repos peut devenir particulièrement handicapant. Certaines victimes sont alors en incapacité de travailler, en raison de cette maladie des jambes sans repos. Ici, nous allons vous donner une définition de ce phénomène.

Nous allons voir quelles sont les causes du syndrome de jambes sans repos, les personnes qui sont concernées, ainsi que le traitement. Cela vous intéresse, et vous avez envie d’en savoir un peu plus ? Nous allons vous en parler un peu plus en détail.

Syndrome des jambes sans repos : une définition

Le syndrome jambe sans repos est également appelé impatience dans les jambes, ou encore impatiences nocturnes.

C’est un réel trouble neurologique. Les personnes qui en sont atteintes ne peuvent pas s’empêcher de bouger leurs jambes, à cause d’un certain inconfort. C’est vrai, les jambes sans repos sont sujettes à des fourmillements, des picotements, mais aussi de brûlures, ce qui est donc particulièrement désagréable.

De plus, ces sensations interviennent lorsque la personne est au repos et se détend. Autre chose également : l’inactivité, et notamment la position assise, peut également provoquer le syndrome des jambes sans repos. Cela peut devenir très perturbant, notamment si la personne exerce un travail de bureau.

De plus, les jambes sans repos empêchent un sommeil réparateur. Maintenant, nous allons nous intéresser sur les causes de ce syndrome, qu’il est nécessaire de connaître.

Syndrome jambes sans repos : quelles sont les causes de ce problème ?

Il est possible de définir différentes causes, pour les jambes sans repos. Nous rappelons également qu’il s’agit d’un trouble neurologique, à l’origine d’une carence en dopamine dans le cerveau.

  • Un manque en fer : les anémies pourraient effectivement être une cause du syndrome des jambes sans repos. Le fer participe, dans l’organisme, à la production de dopamine
  • Le diabète, l’insuffisance rénale, mais également la fibromyalgie ou encore la polyarthrite rhumatoïde sont des maladies chroniques qui peuvent provoquer les jambes sans repos
  • Les antidépresseurs, le lithium, ou encore les antinauséeux sont des médicaments qui provoquent cette maladie également
  • Les substances contenant de la caféine provoquent des envies irrépressibles de bouger les jambes. Aussi, il est nécessaire de diminuer votre consommation

Voilà pour les causes de cette maladie des jambes sans repos. Mais alors, qui sont les personnes qui sont touchées par ce syndrome ? Quels sont les facteurs de risque ? Nous allons étudier cela dès à présent.

Quelles sont les personnes qui sont concernées par le syndrome de jambes sans repos ?

Les personnes qui sont concernées par le syndrome des jambes sans repos sont :

  • Ceux qui possèdent des anomalies génétiques. C’est le cas notamment des Italiens du Nord, ou encore des Canadiens
  • Ce sont les adultes qui sont touchés par l’impatience dans les jambes. En effet, très peu d’enfants sont touchés par ce phénomène

Les facteurs de risques sont donc génétiques, comme nous venons de le dire, mais ce n’est pas tout.

En effet, nous l’avons dit précédemment, une prise trop forte de caféine, ou un manque de fer, provoque l’impatience dans les jambes.

Quel est le syndrome des jambes sans repos traitement ?

Si vous ressentez tous les symptômes de ce syndrome, dans ce cas, il est absolument nécessaire de contacter votre médecin traitant.

En effet, celui-ci pourra vous proposer un traitement adapté. Ce traitement pourra efficacement soigner la cause, surtout s’il s’agit d’une anémie en fer, ou en acide folique (qui est également la cause de cette impatience).

En revanche, si la cause est génétique, il ne sera pas possible de proposer un traitement de fond. Cependant, vous pouvez mettre certaines choses en place, dans le but de vous soulager et tenter les solutions naturelles.

Informations complémentaires concernant le syndrome de jambes sans repos

Si vous ressentez des symptômes modérés, si vous ne souffrez pas d’une forme aiguë des jambes sans repos, dans ce cas, il serait bon de mettre en place certaines habitudes de vie, notamment en étant attentif à la fréquence des symptômes, ainsi qu’au moment où ils se déclenchent :

  • Il est possible de pratiquer une activité physique, au moment du déclenchement des jambes sans repos
  • Aménager son emploi du temps au mieux, si toutefois les symptômes se présentent de manière régulière