Prévenir le syndrome des jambes sans repos

Comment éviter le syndrome des jambes sans repos ?

Aussi connu sous le nom d’impatiences dans les jambes, le SJSR est un trouble nerveux qui provoque le besoin constant de bouger les jambes. Particulièrement intense lors du repos, le soir ou la nuit, il peut vite devenir handicapant au quotidien. Quelles sont les précautions à prendre pour éviter le SJSR ? On vous dit tout !

Qui sont les personnes à risque ?

Si cette pathologie est encore mal connue, certaines personnes semblent davantage sujettes au syndrome des jambes sans repos. D’après une étude parue au Canada, les individus dont les frères et/ou sœurs souffrent du SJSR ont 3,6 fois plus de risques d’en être atteint à leur tour.

Parmi la population, on estime que le syndrome des jambes sans repos est deux fois plus fréquent chez les femmes que chez les hommes.

Quelles sont les causes des impatiences dans les jambes ?

Si les causes exactes du SJSR restent encore peu connues, on sait toutefois qu’il s’agit d’un trouble neurologique. Il s’agirait d’un manque de dopamine au niveau du cerveau et de la moelle épinière, ce composé participant à la régulation des mouvements en permettant la communication entre les nerfs.

Il existe des formes secondaires du SJSR qui sont liées à diverses pathologies, comportements, etc. :

  • Déficience en fer (une carence en fer impacterait la production de dopamine)
  • Une maladie chronique comme le diabète, la fibromyalgie, etc.
  • La grossesse (à surveiller durant les trois derniers mois)

 

Comment prévenir l’apparition du syndrome des jambes sans repos ?

Comme dit précédemment, l’origine exacte du syndrome des jambes sans repos reste mystérieuse. Cependant, on sait que les formes secondaires du SJSR sont liées à certains états ou comportement. Un changement des habitudes de vie peut diminuer les symptômes pour gagner en qualité de vie.

  • Soigner son alimentation, afin d’éviter les risques de carences en fer, vitamine B9, etc.
  • Réduire sa consommation de caféine (café, thé, sodas au cola),
  • Réduire au maximum la consommation d’alcool et de tabac,
  • Une activité physique régulière favorise un endormissement plus rapide, et une meilleure qualité du sommeil,
  • Se renseigner auprès de son médecin pour éviter les médicaments pouvant renforcer les symptômes.

 

Comment soulager les symptômes ?

Il est toujours possible de gagner en bien‑être en soulageant les symptômes ressentis. Pour un soulagement immédiat, mais temporaire, il convient de :

  • Bouger les membres dès que le besoin s’en ressent, sans chercher à le réprimer
  • La pratique d’automassages et d’étirements avant et après le repos
  • Utiliser la chaleur (bain chaud, patch chauffant) pour favoriser la détente
  • Appliquer en alternance du chaud et du froid sur les muscles concernés
  • Toutes les pratiques encourageant la détente comme l’acupression (au moyen d’un tapis Champ de Fleurs par exemple), l’acupuncture, le yoga, etc. sont les bienvenues.

 
Découvrir le Champ de Fleurs Jambes

Si vous pensez souffrir du Syndrome des Jambes Sans Repos, n’hésitez pas à consulter votre médecin et à lui décrire tous vos symptômes, dont la fatigue. Avant de demander des médicaments puissants, commencez par changer vos habitudes de vies et en observer les résultats.