FAQ

En savoir plus sur le syndrome des jambes sans repos

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est également appelé impatiences dans les jambes ou maladie de Willis Ekbom. Ce trouble neurologique est encore mal connu et les personnes atteintes ont souvent de nombreuses questions. Afin de mieux appréhender vos symptômes, les causes, les solutions pour apaiser la douleur et toutes ces questions que vous vous posez, voici une petite foire aux questions.

Qu’est-ce que le syndrome des jambes sans repos ?

Aussi appelée maladie de Willis Ekbom, le SJSR est un trouble du système nerveux provoquant des douleurs et un besoin impérieux de bouger les jambes. Dans de cas plus rares et plus graves, les bras peuvent également être touchés.

Quels sont les symptômes du syndrome des jambes sans repos ?

Le syndrome des jambes sans repos provoque des troubles sensoriels dans les membres inférieurs : picotements, douleurs, fourmillements et même brûlures. Les personnes souffrant du SJSR ressentent le besoin impérieux de bouger les jambes. Ces symptômes s’accentuent lors des périodes de repos, le soir et la nuit.

Quelles sont les causes du SJSR ?

Les médecins ne connaissent pas encore la cause exacte du syndrome avec certitude, mais certains états ou comportements favorisent son apparition :

– Grossesse (principalement au dernier trimestre),
– Carence / déficience en fer ou certaines vitamines
– Diabète
– Maladie de Parkinson
– La prise de certains médicaments (antidépresseur, antiépileptique)
– La consommation de café, alcool et tabac
– Le manque de sommeil

Découvrir le Champ de Fleurs Jambes

Qui sont les personnes à risque ?

Comme dit précédemment, certains états et comportements favorisent l’apparition ou l’aggravation du SJSR. Les personnes ayant ces comportements sont donc plus à risque que le reste de la population.

On sait également que les personnes dont le frère ou la sœur souffre du SJSR présente davantage de risques de le développer à leur tour.

Comment soigner le syndrome des jambes sans repos ?

Les personnes qui souffrent d’un syndrome léger peuvent voir leur SJSR disparaître en corrigeant leur comportement : arrêt de la consommation de café, de tabac et d’alcool par exemple. Les SJSR causés par des carences peuvent disparaître une fois la déficience corrigée (prise de compléments, changement d’alimentation, etc.).

Pour les cas les plus sévères, des médicaments permettent d’apaiser les symptômes handicapants mais pas à guérir de la pathologie.

Quelles méthodes naturelles apaisent le syndrome des jambes sans repos ?

Pour apaiser les symptômes douloureux et handicapants du SJSR, il existe des méthodes naturelles. L’apaisement réside dans le fait de favoriser la détente chez la personne touchée. Ainsi il est conseillé de :

– Pratiquer des massages des membres avec une huile adaptée
– Pratiquer une activité physique modérée régulière, pour favoriser le sommeil et la qualité de ce dernier
– Prendre des bains chauds
– Apposer du chaud et du froid en alternance sur les muscles touchés
– Ne pas réprimer le besoin de bouger les jambes
– Soigner sa routine de sommeil (heures de coucher régulières et saines)
– Pratiquer des activités impliquant une certaine concentration avant le coucher, afin de détourner l’attention des symptômes.