Impatience dans les jambes : découvrez tout ce que vous devez savoir

L’impatience jambes, c’est une maladie que l’on appelle également les jambes sans repos, et qui peut s’avérer être particulièrement handicapante au quotidien.

Les patients qui sont atteints ressentent une envie irrépressible de bouger leurs jambes, et notamment pendant les phases de repos ou d’inactivité physique.

Aussi, cela peut causer des insomnies, dans les cas les plus graves. Justement, dans notre article, nous allons nous intéresser d’un peu plus près à ce phénomène, qui peut être grave dans certains cas. Quelle est la nature des impatiences des jambes ?

Quels sont les symptômes ? Existe-t-il des traitements efficaces ? Nous allons tout vous dire.

Impatience dans les jambes : une maladie neurologique

L’impatience dans les jambes est effectivement une maladie neurologique, qui est causée par une carence en dopamine. Cette carence peut elle-même être due à une carence en fer, qui intervient dans le processus de fabrication de la dopamine.

Mais ce n’est pas tout. En effet, diverses causes peuvent être à l’origine des jambes sans repos :

  • Grossesse et impatience dans les jambes : la prise de poids et le volume que prend le ventre à la fin de la grossesse peuvent provoquer des fourmillements, et donc le syndrome des jambes sans repos. Cependant, il est nécessaire de préciser que les impatiences dans les jambes cesseront, au bout de quelques semaines
  • L’absorption trop importante de caféine : la caféine rend nerveux, c’est bien connu. Aussi, il est nécessaire de limiter sa consommation, afin d’éviter ce genre de problème
  • L’obésité : plus la prise de poids est importante, plus elle peut être à l’origine des jambes sans repos
  • La prise de médicaments comme des antihistaminiques, antidépresseurs, bêta bloquants ou encore neuroleptiques peuvent provoquer l’impatience dans les jambes
  • Les maladies comme la sclérose en plaques

Comme vous pouvez le constater, les causes de la maladie sont diverses et variées. Mais alors, quels sont les symptômes de la maladie ? C’est ce que l’on vous explique tout de suite.

Impatiences dans les jambes : quels sont les symptômes ?

Il est nécessaire de connaître les symptômes de l’impatience dans les jambes, afin de consulter rapidement votre médecin. Voici une liste de tous les symptômes qui peuvent être ressentis :

  • Une très forte envie de bouger les jambes, envie qui se manifeste lorsque les jambes sont au repos, dans les phases de détente musculaire, mais aussi en période d’inactivité. Par exemple, les personnes qui exercent un métier impliquant de rester assis toute la journée peuvent être particulièrement handicapées par ce problème
  • Des fourmillements dans les jambes
  • Des sensations de brûlure
  • Des picotements

Il faut savoir que l’intensité de ces symptômes varie, d’une personne à une autre. Quels sont les traitements appropriés ? C’est ce que nous allons voir.

Des traitements naturels contre les impatiences dans les jambes ?

Il est tout à fait possible d’envisager des traitements naturels, dans le but de soulager les symptômes. Cependant, ces traitements symptomatiques ne pourront pas résoudre la cause. Mais nous le verrons un peu plus tard.

  • L’homéopathie impatience dans les jambes est une solution que vous pouvez envisager. Optez pour des gélules qui permettront à votre corps de se détendre
  • Réaliser une activité physique régulière
  • Se masser, le matin et le soir, avant une période de repos
  • Un bain chaud pourra vous soulager également
  • L’application de chaleur puis de froid sur les muscles est aussi une option qui fonctionne
  • S’occuper l’esprit lorsque vous êtes assis est une bonne idée, pour éviter l’impatience dans les jambes

Les traitements médicamenteux pour les impatiences dans les jambes

Des traitements appropriés pourront vous aider à soigner l’origine de l’impatience des jambes que vous ressentez :

  • Des médicaments anticonvulsifs : si vous souffrez d’un manque de sommeil, suite à vos jambes sans repos, alors ces médicaments pourront vous aider à retrouver un sommeil réparateur, notamment en évitant les impatiences la nuit
  • Une cure en fer vous aidera, dans les cas les plus modérés, à mettre fin à vos impatiences de jambes
  • Les sédatifs sont recommandés uniquement pour les cas les plus graves. Ils se prennent avant le coucher
  • Si vous souffrez du syndrome des jambes sans repos, et que cela vous provoque des douleurs, si les symptômes sont handicapants et difficiles à gérer, dans ce cas, il faudra peut-être envisager la prise d’analgésiques narcotiques